3 mois à Montréal et un changement de visa

D’ici quelques jours, ça fera trois mois que nous avons déposé nos valises (et nos caisses) à Montréal. Comme il y a eu du changement par ici, je me suis dit que c’était le moment de faire un bilan.

Quand nous sommes arrivés, l’idée était que Michael reprenne les études pendant que j’irais travailler, probablement en garderie puisque c’est mon métier de base en France. Oui mais voila, cette idée ne m’enchantait guère. Ça fait déjà un moment que je souhaite changer de métier, je pense depuis que Charlie est rentré à l’école, donc bien 1 an. Il grandit, il devient autonome, et moi pendant ce temps la je continue de donner des biberons et de changer les couches. Non vraiment ce n’est plus pour moi ! Ça tombe bien, je suis (à peu prêt) jeune, je peux donc encore rectifier le tir. C’est comme ça que j’ai décidé de reprendre les études dans un domaine qui m’intéresse fortement, je vous laisse deviner lequel, avec pour indice mon nouvel uniforme que je porte maintenant 5 jours par semaine :

23516173_10155733008975102_1713669332_o

Alors une idée ? Oui, le domaine de la santé ! J’adorerais travailler en hôpital et il existe ici une formation courte de 8 mois pour être « Préposé aux bénéficiaires », un genre d’aide soignante. C’est le bon compromis pour ne pas faire d’études trop longues, car il ne faut pas oublié que Michael est aussi étudiant, donc les revenus sont plus que bas. On ne peut pas se permettre d’être tout les deux étudiants pendant trop longtemps.

Je n’avais pas le droit de faire des études avec mon permis de travail ouvert, j’ai donc du faire un changement de visa. Tout d’abord une nouvelle demande de CAQ (certificat d’acceptation du Québec) que j’ai obtenu en 15 jours, puis une demande de permis d’études qui sera arrivé directement dans ma boîte aux lettres au bout de 6 semaines. Les cours ont commencés le 6 novembre et sont de 7h45 à 15h. Michael, lui, commence ses cours à 15h donc on ne se voit plus que le weekend (quand il rentre le soir, je dors et quand je pars le matin, il dort !) et on procède par roulement pour s’occuper de Charlie. 

Le système est très différent de la France, j’ai dans mon cours, 16 modules à valider tout au long des 8 mois, si j’en rate un je peux continuer les autres mais je devrais revenir l’année suivante pour recommencer le(s) module(s) raté(s). Je trouve ça bien de ne pas être obligé de recommencer tout les cours mais seulement celui qui n’a pas été acquis ! Sinon, j’avais peur que cela soit dur de retourner à l’école à 30 ans passé mais en fait ça se passe bien et la moyenne d’âge de ma classe (24 élèves) est à peu prêt 30 ans donc je me sens moins seule. J’ai du coup du quitter mon emploi au restaurant. Michael, lui, va essayer de trouver un job les matinées, puisque Charlie sera à la garderie. 

23516418_10155732994290102_1096536405_o

Mis à part cela il c’est passé pas mal de choses depuis notre arrivée, on a notamment fêté les 4 ans de Charlie ! J’ai été très impressionnée par ce qui a été mis en place en son honneur à la garderie. Quand il est arrivé le jour J, tout ses copains et l’éducatrice c’étaient cachés derrière la porte pour lui faire la surprise en lui criant bon anniversaire. La salle était décorée sur le thème de Cars, il a eu un joli gâteau et il est même reparti avec des cadeaux, waouh ! Evidemment ils ne sont que 9 dans sa section, donc plus facile à réaliser que si ils étaient 30 comme c’est le cas en France. Mais quand même, on a été très touché de cette jolie attention.

23516408_10155732983435102_1180162463_o
Regardez comme il est fier !
23555172_10155732991525102_1076906453_o
Nous avons aussi fait la fête avec les cousines et les copains de la garderie et il a eu un super gâteau !

Nous avons aussi fêté son premier Halloween qui aura été un beau moment malgré que Michael n’a pas pu être avec nous. Nous étions encore une fois accompagné des cousines et copains de la garderie et nous avons arpenté les rues à la recherche de bonbons. La récolte a été (un peu trop) bonne et je pense que nous avons une grosse ration de sucre pour les mois à venir (d’autant qu’il n’a le droit d’en manger qu’un par jour).

23516487_10155733007250102_2062692381_o
Celui qui fait flipper, c’est le mien !

On m’a demandé quelles étaient les impressions de Charlie, au bout de ses trois mois, je vais donc vous en parler un peu. Charlie est très épanouis dans sa garderie, il adore ses copains et surtout voir ses cousines tout les jours (qu’il nous réclame encore le weekend). Il a parfois des petits coups de mou, où il nous réclame ses cousines de France, son papy, sa mamie, son tonton, sa tata, ça revient de temps en temps. Charlie est un petit garçon qui a constamment besoin de voir du monde, donc c’est compliqué pour lui, depuis quelques semaines il s’est d’ailleurs mi à nous réclamer un petit frère, quasiment tout les jours (bin voyons !) et aussi un chien. Peut être que mon métier d’avoir des enfants toujours à la maison lui manque, je ne sais pas. A part cela, il va au karaté tout les samedi depuis septembre et il adore ça ! On commence à voir depuis une ou deux séances, de gros progrès dans ses mouvements.

Pour finir, nous avons expérimenté notre première période de froid hier, avec un ressenti de -17°C le matin et ça a bien piqué ! Pour moi en tout cas, qui ai 2km de marche jusqu’à l’école (je pourrais y aller en bus mais je fais le choix de marcher). Je suis bien contente d’avoir investie dans un manteau en plumes d’oie mais mon visage et mes jambes ont eux bien eu froid. Je suis bien consciente que ce n’est que le début et que les températures vont descendre encore beaucoup plus bas, j’ai donc acheté aujourd’hui des leggings thermo pour mettre en dessous le pantalon. Tout cet équipement nous aura coûté bien cher, mais nous sommes normalement parés à affronter l’hiver, le vrai (j’espère en tout cas).

Sur ce, je vous laisse car lundi j’ai interro et les révisions m’attendent…

Advertisements

11 réflexions sur “3 mois à Montréal et un changement de visa

  1. Joli article encore une fois 😊
    La tenue te va très bien en tout cas, j’espère que tu t’epanouira dans ce nouveau métier !
    Vous avez trouvé pour la garde de Charlie Quand tu seras en stage ?

    J’avoue que vos horaires avec Michael se croisent beaucoup ça ne doit pas être facile… 😕 Vive les week end ! LOL tu ne parles même pas de son permi gros poids lourds du coup ^^ (oui Ca m’impressionne beaucoup ces gros camions américains 😂😂)

    Bisous à tous les trois !

    Ps : moi j’ai froid ici… et il fait 10 😂 Ca promet LOL

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense que ce métier va me plaire oui, même si il n’est pas évident ! Enfin si j’en réussi les études… Non pas de solution dans l’immédiat pour Charlie pendant mes stages 😦.
      C’est vrai je me suis rendue compte à la fin de l’article que je n’ai pas parlé de son permis poids lourds acquis ! Oupsi.
      Gros bisous à vous et profitez de vos 10 degrés lol

      J’aime

  2. Je trouve génial que tu aies le courage de te reconvertir et je pense que le domaine de la santé te correspond super bien. Vous gérez de façon admirable de nombreux bouleversements mais vous avez l’air heureux et ça fait plaisir. Charlie semble aussi tout à fait épanoui et on comprend les manques qu’il peut ressentir mais malgré vos horaires croisés vous êtes là pour lui ! et toute sa famille pense à lui, pense à vous. Et vous voilà donc préparés à affronter les grands froids…. brrrr ! On vous embrasse !

    Aimé par 2 people

  3. Super cette reprise d’étude, et c’est chouette de pouvoir étudier dans un autre pays, connaitre d’autres manières d’enseigner. Je te souhaite que tout fonctionne !! 🙂
    Merci pour le petit paragraphe sur le ressenti de Charlie 😉 c’est chouette qu’il ait des cousines sur place. Nous, il nous demande aussi régulièrement ses grands-parents et ses cousins, cela me rassure de voir que c’est pareil pour Charlie. Bonne continuation !! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. J’en parle dans l’article « Naissance du projet », c’est un peu parti d’un coup de tête. Michael a eu connaissance à son travail qu’il pouvait avoir droit à un congés professionnel, à partir de la on à réfléchi à ce que l’on pouvait faire avec ca et voilà. Après on a hésité avec l’Australie mais la bas les études sont trop chères, alors que le Québec a une entente avec la France donc plus simple.

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s