Bienvenue à Montréal !

Après des mois de préparation, nous voici à Montréal depuis une semaine ! Je vous ai préparé un bilan pour l’occasion.

 Le voyage :

Le voyage en avion avec Air Transat c’est très bien passé, malgré que l’on se soit retrouvé dans un avion avec écrans partagés. Charlie c’est occupé assez facilement, il a dormi, et aussi le personnel était très agréable.

Ce qui nous aura paru le plus long aura été toute l’attente qui a suivie notre arrivée. Tout d’abord le passage à la douane que nous connaissions déjà depuis l’année dernière. Puis le passage à l’immigration qui lui était nouveau pour nous. C’est à cet endroit qu’on décide de nous délivrer où non, notre visa. Les refus peuvent arriver si vous avez mal préparé votre dossier et dans ce cas c’est directement demi tour dans le pays d’origine ! Il est donc très important d’avoir tout ses papiers avec soi à l’arrivée. J’ai la chance d’avoir un mari très organisé, qui avait préparé une pochette plastifiée avec à l’intérieur tout les documents susceptibles d’être demandés : Lettres de pré-acceptation de nos permis d’études et de travail, le certificat d’acceptation du Québec, les preuves de capacités financières, la lettre d’admission de l’établissement scolaire où il fera ses études, l’assurance médicale. Avec tout ça, l’agent de l’immigration nous a très vite délivré nos fameux visas tant attendu !

20170815_142344
Le passage à la douane
20170820_075158
Le visa, directement agraphé dans le passeport

Enfin sorti de l’aéroport, il a fallu prendre la navette pour aller récupérer la voiture, où l’attente a été encore toute aussi longue. Nous sommes sorti de l’avion à 14h et à 19h10 nous étions enfin dans notre airbnb ! Michael, lui, a du retourner à l’aéroport chercher les malles, le pauvre il est rentré à 22h.

20170816_075705
Comme l’année dernière, nous avons été surclassé et avons obtenu un véhicule plus grand que celui loué à la base (les trois grosses malles sont rentrées à l’aise)

L’administratif :

Le lendemain de notre arrivée, nous avons fait directement tout le nécessaire administratif : le NAS (numéro d’assurance sociale), la banque et enfin la RAMQ (régime assurance maladie Québec) pour lequel tout ne se passe pas comme prévu : La sécu en France nous avait stipulé que Michael et Charlie y aurait droit grâce à l’entente France/Québec. Nous avons eu ici un autre discours, selon la RAMQ, leur couverture sociale est toujours gérée par la sécu en France, donc aucun lien avec l’assurance maladie du Québec. Cela voudrait dire que l’on devrait avancer les frais pour se faire rembourser par la France derrière. Nous allons tenter un recourt auprès de la RAMQ, nous verrons bien ce que cela donne. Quand à moi j’ai pris une assurance médicale privée avec Globe Partner donc pas de soucis.

Il n’y a que le téléphone que nous n’avons toujours pas fait. Notre forfait Free fonctionne ici sans surtaxe (sauf si un canadien veux nous appeler, pour lui ce sera surtaxé), nous avons donc les appels illimités et 25gigas de données, pour 15euros par mois. Autant dire que vu les tarifs des forfaits téléphonique ici, cela ne nous motive pas trop à avoir une ligne canadienne. Il va pourtant falloir s’y pencher très vite dans les jours à venir car pour les recherches d’emplois, on aura aucun appel si on met un numéro de téléphone français sur nos CV (logique).

Le logement :

Bonne nouvelle, nous avons trouvé notre logement, le bail a été signé aujourd’hui ! Nous avons visité six condos avant d’en trouver un de bien. Pour les autres, il y avait toujours quelque chose qui n’allait pas : soit le condos était pas mal mais était placé sur un gros axe routier : une avenue de 4 voies où il était impossible de parler dans la rue sans hurler pour se faire comprendre (sans exagérer) . Soit le quartier était pas mal mais le condos était délabré. Avec un enfant on pense différemment et il y a certains compromis que l’on ne peut pas faire. Le fait d’avoir une date butoir pour trouver à ce loger a été assez stressant pour moi, car avec ce que l’on voyait, j’avais l’impression que l’on ne trouverait jamais. Finalement on a trouvé ce logement immense, quasi neuf, à deux pas de chez ma cousine et de ses filles qui ont environ le même âge que Charlie. Le seul point noir est qu’il se trouve en rez de chaussé donc l’intimité n’est pas super, mais ça c’est un compromis qui est tout à fait acceptable (on a pas le loisirs de chipoter pendant des semaines). Nous aurons les clés le 29 août et nous quitterons notre airbnb le 2 septembre, ce qui nous laisse donc le temps de le meubler tranquillement, sans vivre dans le chantier.

Nous sommes impressionnés par la facilité d’obtenir le logement (une fois qu’on a réussi à en trouver un qui nous plaît) : On ne nous a pas demandé si on avait un travail, pas de dossier à déposer, des fiches de paies encore moins. Aucune caution non plus, la confiance est la et ça fait plaisir ! Je me rappel de notre retour d’Australie en 2012, avec quelle difficulté on avait eu à trouver un logement alors que Michael avait un travail (fonction publique en plus, on ne peut pas faire plus sécure), les agences immobilières nous riaient au nez quand on leur disait que l’on avait pas de fiche de paie pour les trois derniers mois.

La garderie :

La question ne s’est pas posée longtemps. Puisque nous avons trouvé un logement à deux pas de chez ma cousine, il était évident de mettre Charlie dans la même garderie que ses cousines. Coup de chance il restait de la place dans le groupe des pré-scolaires. Nous avons visité la garderie aujourd’hui et il commence l’adaptation dès demain !

Le bilan se termine, la semaine est passée vite. J’ai hâte d’être installé dans notre chez nous, on pourra commencer à profiter de Montréal. Charlie sera plus serein maintenant que les visites d’appartements sont finies et qu’il se fera des copains à la garderie. Ça commençait à devenir pesant pour lui tout ces rendez-vous.

20170820_215924
Petite pause au Square Victoria

Les expressions apprises cette semaine :

On ne vas pas faire du shopping, ici on magasine 

On appelle les claquettes/tongs des gougounes 

 

Advertisements

2 réflexions sur “Bienvenue à Montréal !

    1. Ca dépend des garderies, la notre est à 35$ par jour (même si tu pars en vacs, tu paies). La grande à 5ans avant le 30septembre ? Si oui elle pourra aller à l’école. Sinon ca sera garderie aussi.. Après y’a le retour d’impot vers le mois de mars

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s