Ma check list

A 1 mois et demi du départ, il est temps de  vérifier si tout est bien prêt. Je vous présente ici ma check list de toutes les choses à penser/à faire avant de partir. Attention je ne suis pas une experte de l’expatriation (bin oui c’est que ma deuxième fois après tout…) et il se peut que j’ai oublié des choses, dans ce cas n’hésitez pas à me le dire ! D’autant plus que je ne suis vraiment pas une pro des listes, c’est pas mon truc ! Mais la, partir avec un enfant c’est quand même pas pareil, il est donc préférable de s’organiser un minimum…

Administratif : (commençons par le plus chiant…)

  • Les visas Bin oui, vouloir partir c’est bien sympa mais pour cela il faut un visa ! Plusieurs options sont disponibles, partir en PVT, partir en visa étudiant (comme nous), partir avec un permis de travail fermé, partir directement avec la résidence permanente, etc. Une fois le graal obtenu, vous pouvez vraiment vous lancez dans le reste.
  • Le permis international Si vous avez le permis dans votre pays d’origine et si vous avez l’intention de conduire dans votre pays d’expatriation, c’est bien de valider votre permis avant de partir ! Il est valable 3 ans et se fait gratuitement à la préfecture. Pour le Québec aucun examen n’est demandé car il y a une entente de réciprocité avec la France.
  • Assurances Nous on est chanceux, mon mari bénéficiant d’un détachement professionnel pour faire des études aura droit à la RAMQ (régime assurance maladie du Québec) donc pas besoin de prendre d’assurance en plus (merci les économies). Quand à moi, en tant que sa conjoint de fait, je serais rattachée à lui et j’aurais donc également droit à la RAMQ.
  • Résiliations organismes Avant de partir, ne pas oublier de résilier edf, la mutuelle, l’abonnement téléphonique, etc.
  • Banque Pour notre part, comme on va continuer de percevoir de l’argent en France, on aura régulièrement des transferts à faire. Les transferts d’argent peuvent coûter très cher, c’est pourquoi on a ouvert un compte chez HSBC qui est une banque internationale. Avec eux les transferts seront gratuit (encore merci les économies).
  • Documents important Quand on ne sait pas combien de temps on part, il est préférable de prendre avec soit tout les documents important (bulletin de salaire, etc). Un gros tri s’impose !
  • Papiers à l’arrivée Préparer une pochette de vos documents à fournir à l’immigration de l’aéroport.

Appartement :

  • Que faire de l’appartement Si vous êtes propriétaire comme nous, il va falloir bien réfléchir à quoi faire de l’appartement. Soit le vendre, soit le mettre en location. Pour notre part, après discutions avec un agent immobilier, il en est ressorti qu’il était plus simple de le vendre. Déjà pour une question financière (le prix du loyer mensuel aurait à peine couvert les frais si on compte les impôts), mais aussi parce que avec la durée du bail, notre bien aurait été bloqué pendant 3 ans minimum. Si on ne peut pas le récupérer à notre possible retour, autant le vendre. Si vous êtes en location, un soucis en moins pour vous, il suffit de prévenir le propriétaire en respectant le préavis.

Santé :

  • Check up médical Si en France on a la chance d’être bien couvert pour les soins, ce n’est pas le cas dans tout les pays. Un check up médical pour toute la famille est donc nécessaire avant le départ : ophtalmo, dentiste, dermato, etc.
  • Trousse médicale Bien sur il y a des médicaments au Québec, mais je me sentirais plus rassurée avec les médicaments français dans un premier temps. C’est pourquoi je prévois d’apporter une trousse médicale, surtout pour Charlie : doliprane, smecta, prorhinel, etc. D’autant que je le sens bien être malade tout l’hiver le petit !

Economie :

  • Préparer son budget Pour obtenir le CAQ (certificat d’acceptation du Québec) pour les études on a du fournir une preuve de capacité financière. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, pour notre cas on nous a demandé d’avoir 20 274$ soit environ 13690€, merci la vente de l’appartement.budget
  • Vente des biens Comme dit dans le précédent article J-61 ! on ne va s’embarrasser d’aucun meuble, il va donc falloir tout vendre. Et vendre des meubles quand on habite encore dans l’appartement, et bin c’est pas facile ! Obligé de tout vendre au dernier moment, en espérant ne pas avoir d’acheteur qui fasse faux bond. Pour les petites choses (jouets, déco, outils, etc), on a fait il y a quelques semaines une brocante qui nous a énormément aidé à vider l’appartement ! La voiture sera également vendue au dernier moment. Pour tout le reste, ça sera des dons, à la famille, aux amis, à Emmaüs, etc.

Emploi :

  • Diplôme reconnu Avant de partir, renseignez vous sur vos diplômes, sont il reconnu la-bas ?
  • CV Refaites votre CV au format canadien (tiens ça me fait penser que je dois faire le mien…)

Divers :

  • Annoncer la grande nouvelle ! Pour la famille et les amis, ce fut facile, ils sont habitués à nous voir partir loin. C’était l’annonce à mes employeurs qui me stressait le plus ! En effet, je suis assistante maternelle, j’ai trois enfants en garde et je n’avais aucunement envie de les « planter »  en plein pendant l’été. C’est pourquoi je travaille le plus tard possible (jusqu’à 15 jours avant le départ). Finalement ils ont tous très bien prit la nouvelle, un soucis en moins.
  • Billets d’avion Ne pas trop tarder pour prendre les billets d’avions, plus vous attendez, plus ils seront cher…
  • Se renseigner sur le pays La partie la plus sympa à mes yeux ! J’adore parcourir les blogs de gens qui ont sautés le pas comme nous, seul ou en famille : lire à propos de leurs bonnes ou mauvaises expériences, de leurs voyages, etc. Je regarde aussi beaucoup de vidéo Youtube, ma chaîne préférée est celle de Cam c’est elle , une française expatriée à Montréal, pleine d’humour !cam
  • Adaptateur de prise / Voltage N’oubliez pas de prévoir des adaptateurs de prises pour votre matériel électronique, ordinateur, téléphone, etc. Attention pour certains objets, il faudra vérifier le voltage. Ne faites pas comme moi l’année dernière : j’avais apporté mon sèche cheveux pour nos vacances au Québec (mon indispensable), une fois sur place je me suis rendue compte qu’il fonctionnait comme une moule asthmatique… Hey oui, le voltage n’était pas le bon ! (Du coup prévoir d’acheter un sèche cheveux dès le premier jour de mon arrivée…)
  • Préparer les enfants Si vous en avez évidemment. Dans l’article Et Charlie dans tout ça ? je vous dis comment on gère le départ avec notre fils.
  • Postuler à l’avance Si possible, prévoyez des rendez vous dès votre arrivée ! Une semaine ou 10 jours à l’avance, commencez à démarcher pour caler des rendez vous pour des visites d’appartement, des entretiens d’embauches…
  • Fête de départ Organisez une fête (ou même autant que vous voulez en fait) de départ avec les amis et la famille. Vous ne savez pas quand vous les reverrez.

 

Advertisements

2 réflexions sur “Ma check list

  1. Je peux rallonger ta liste de médocs si tu veux, il y a pas mal de choses qu’on ne trouve pas ici, pour les petits et les grands! Sinon, super liste! Effectivement, ne pas ramener de trucs qui se branchent, à part l’ordi, car la plupart des apparts sont vieux et sans prise de terre, ils supportent mal plein de transfo en même temps!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s