Naissance du projet

14034740_10154352322255102_4499509850203940615_n

Je ne sais plus comment exactement on s’est lancé dans les démarches. C’était une discussion avec mon mari où il me disait genre « Tiens au fait, avec mon boulot j’ai droit à un congé de formation professionnelle. Je devrais reprendre les études et je serais toujours payé pendant un an. On pourrait partir à l’étranger grâce à ça ». Et ça y est c’était parti, il ne nous en faut pas plus pour foncer (on est un couple de béliers impulsifs il paraît !).

On ne c’est pas tout de suite fixé sur Montréal, mais après plusieurs semaines de réflexions, il en est ressorti que c’est l’endroit le plus facile d’accès dans l’immédiat. En effet, il existe un accord entre le Québec et la France grâce auquel français et québécois peuvent bénéficier de droits identiques pour poursuivre leurs études des deux côtés de l’atlantique (non valable pour les études universitaires). Grâce à cela, les études ne coûteront pas grand chose, pas comme si on avait décidé de tenter l’aventure en Australie par exemple. Malgré tout, ce n’est pas la seule chose qui a fait pencher la balance pour le Canada, il y a aussi le fait qu’on y a passé nos vacances l’été 2016 et qu’on a adoré le pays ! Enfin, j’ai un petit bout de famille à Montréal et Charlie aura des cousines de son âge pour continuer de grandir et ça c’est chouette.

La est donc le projet, Michael reprendra les études, Charlie n’ayant là-bas pas l’âge d’aller à l’école, ira à la garderie. Quand à moi je chercherais du travail une fois sur place.

Question organisation, on a mal géré une chose. On avait peur de ne pas arriver à vendre notre appartement et de se retrouver avec lui sur les bras de l’autre côté de l’atlantique. Le problème a été vite réglé puisqu’il c’est vendu en 4 jours et que pour le coup on a du trouver à se reloger pour 5 mois le temps du départ. Bon ce n’est pas très grave, on a trouvé un appartement à louer dans le même immeuble et Charlie est très content de sa nouvelle chambre « ça y est maman, on est à Montréal la ? », euh non mon fils, pas encore…

Les démarches pour les visa on été incroyablement faciles et rapides, mais ça je vous en parlerais dans un autre article.

Advertisements

4 réflexions sur “Naissance du projet

  1. Coucou, je te suis sur insta et je viens sur le blog pour la première fois.
    Alors je fais ma curieuse…
    Dis moi avez vous songé à la suite lorsque l’année de congé formation sera finie ? Vous rentrerez en France ? J’imagine que non puisque vous avez vendu votre appartement… (?)

    Aimé par 1 personne

    1. Pour l’instant je ne peux pas dire si on restera après sa formation ou pas. Est ce que ca va nous plaire ? Et si on veux rester, est ce qu’on aura les visas pour ?
      Pour l’appartement on l’a vendu car ce n’était pas bénéfique financièrement de le garder et puis il y a une nouvelle loi qui fait que lorsqu’on met son appartement en location, on le bloque au minimum pour un bail de 3ans renouvelable au moins une fois. Donc appartement bloqué 6ans.

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s